Connect with us

Display

Le réseau Display de Google (GDN) est-il DSP ?

Pour gagner en visibilité et faire découvrir ces produits et services au public, il est utile d’investir dans une bonne campagne publicitaire. Aujourd’hui, l’influence du numérique dans le secteur des communications n’est plus à démontrer.

Avec l’émergence d’une multitude de canaux marketing tels que la publicité display de Google, les possibilités n’en sont que plus élevées. Google propose aussi le DSP. La question qui se pose est de savoir si le réseau GDN est DSP.

Le réseau Display de Google : qu’est-ce que c’est ?

Le réseau Display de Google (GDN) est une plateforme dédiée à l’achat. Cette plateforme permet à des annonceurs de concrétiser leurs objectifs publicitaires en display.

En d’autres termes, cet outil, mis à la disposition des entreprises ou des marques, assure à ces derniers une croissance régulière. Au vu des éléments présentés, on pourrait penser que c’est suffisant, mais cette solution se heurte déjà à des limites.

Une fois les premiers objectifs des marques atteints, la prochaine étape serait de viser encore plus haut. Dans ce cas de figure, le réseau Display de Google n’est plus une option envisageable, car elle ne peut répondre à ces nouveaux besoins. Le choix doit par conséquent se porter sur une autre option et cette alternative est le DSP de Google.

Le DSP de Google : Display & Video 360

Les marques qui souhaitent toucher de nouvelles cibles, qui pourront être converties en clients usent de la publicité display. Dans cette tentative de développement, deux possibilités sont fournies par Google. La première est le Display de Google et la seconde est le DSP. Il est vrai que les annonceurs font face à un dilemme.

Avec le Display & Video 360 (DV360), également appelé DSP, ce modèle permet aux annonceurs de réaliser des achats display. De plus, grâce à ces achats, ils peuvent, par la même occasion, optimiser leurs campagnes publicitaires, et ce, régulièrement. Jusque-là, il est difficile de cerner la différence entre les deux. Un autre point important est que le DSP utilise l’inventaire Google et d’autres types d’inventaires comme PubMatic.

Avec cette option, les annonceurs pourront atteindre leurs prospects sans difficulté avec le même niveau de performance que le réseau Display de Google. Toutefois, avec l’ajout des segments de données de propriétaires et tiers, son éventail de fonctionnalités est bien plus étoffé. L’autre élément supplémentaire avec le DV360 est l’intégration directe de Campaign Manager.

Existe-t-il une différence entre le réseau Display de Google et le DV360 ?

Si vous hésitez toujours à prendre une décision entre ces deux plateformes, d’autres critères doivent être explorés. Les autres critères à prendre en considération sont les besoins et le budget de l’annonceur. En dehors de ces critères, les canaux utilisés par ces derniers sont différents.

Dans le cas du DV360, les canaux sont le Display, les vidéos & audios et la télévision linéaire, tandis que GDN exploite uniquement le Display et la vidéo. Quant à son attribution basée sur les données, le GDN exploite uniquement l’écosystème Google Ads.

Le DV360, quant à lui, a une attribution basée sur l’ensemble des canaux intégrés dans la suite Google Marketing Plateform. Hormis l’intégration hors-ligne, les deux plateformes d’achat de publicité display sont différents sur bien des aspects.

Conclusion

Au vu des éléments qui ont été présentés, on en vient à la conclusion que le réseau Display de Google n’est pas le DSP.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance