Connect with us

Display

Qu’est-ce qu’un Spot Buying en programmatique ?

L’achat programmatique a connu une croissance fulgurante ces dernières années. Aux États-Unis, il représente 85 % de l’ensemble de la publicité digitale. Un état des lieux satisfaisant qui lui augure un avenir très prometteur. L’utilisation du programmatique pour acheter des espaces publicitaires ou Spot Buying en programmatique est devenu un atout important pour les annonceurs et les marques sur internet. Dans ce billet, nous allons décortiquer ce que c’est que le Spot Buying en programmatique et les différentes formes d’achat existantes.

Le Spot Buying ou l’achat média en programmatique

Gagner l’attention des consommateurs dans l’espace numérique actuel n’est pas une mince affaire. Pour ce faire, les spécialistes du marketing digital doivent adopter des méthodes efficaces et suffisamment à l’ère du temps. À ce titre, l’achat média d’annonces publicitaires s’affiche comme étant un moyen sûr d’atteindre leurs objectifs.

Il se développe sur des plateformes spécialisées où se rencontrent l’offre (les éditeurs) et la demande (les annonceurs) en espaces publicitaires. Grâce à des algorithmes sophistiqués, ces plateformes peuvent décider sur la base de données pertinente (liées aux habitudes, à la démographie, etc.) de l’annonce à afficher pour chaque utilisateur. S’ils se retrouvent généralement sur des places de marchés ouverts à tous, annonceurs et éditeurs peuvent respectivement gérer leurs annonces et leurs inventaires publicitaires sur des plateformes séparées.

Les différentes formes d’achat média d’annonces

En publicité programmatique, la diffusion de l’annonce ou l’attribution de l’impression est tributaire du type d’arrangement programmatique. Il existe alors autant de formes d’achat média que de type d’arrangement entre annonceurs et éditeurs.

Le Real Time Bidding (RTB)

Le RTB est connu sous le nom d’enchères ouvertes, mais aussi comme étant le synonyme de programmatique, tant son utilisation s’est généralisée dans la publicité numérique. Pour être précis, le Real Time Bidding n’est en réalité qu’une partie du programmatique. Il est la méthode d’enchère ouverte permettant de rendre accessibles les espaces publicitaires à tout le monde.

Le processus se déroule en temps réel avec la possibilité de sélectionner des espaces publicitaires au fur et à mesure qu’ils sont disponibles. Le plus offrant remportera le créneau RTB.

La Private Marketplace (PMP)

Même s’il fonctionne aussi selon un système d’enchères en temps réel, la PMP n’est accessible aux annonceurs que sur invitation de la part des éditeurs. Ces derniers ont sur les places de marché privé la possibilité de réserver leurs emplacements à certaines agences exclusivement. Grâce à ses nombreux avantages, la Private Marketplace est devenue la chasse gardée des blogs, des auteurs et des magazines produits en série.

L’offre préférée

Dans une offre préférée, les négociations se déroulent avant que l’inventaire publicitaire ne soit disponible sur une place de marché privé et soumis à une enchère ouverte. Elles adoptent une approche raffinée du programmatique qui est très avantageuse pour les agences. Puisque les prix et le ciblage sont connus d’avance, celles-ci sont alors capables d’évaluer avec exactitude leur retour sur investissement.

Le programmatique garanti ou direct

Encore appelée garantie automatisée ou publicité programmatique garantie, le programmatique garanti s’inspire de la publicité classique. Dans ce système, les spécialistes du marketing et les éditeurs négocient individuellement les conditions (ciblage, prix, etc.) de l’achat média. Une fois qu’un accord est trouvé, l’annonceur obtient directement l’inventaire.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance